Les chats sont bien connus pour leur marquage de territoire dans la maison ou le jardin. Tandis que certains griffent le canapé ou la tapisserie, d’autres urinent sur le lit sans qu’on en connaisse la cause.

Pourquoi font-ils cela et comment font-ils ? Voici certaines explications:

Pourquoi un chat marque son territoire ?

Un chat est un animal qui accorde beaucoup d’importance à son territoire. Il va l'identifier en déposant son odeur et ses phéromones : marquage urinaire, griffades et frottements.

Émises en quantités infimes, les phéromones sont des substances chimiques qui agissent comme de véritables messages entre les chats, transmettant entre eux de nombreuses informations pour identifier un partenaire sexuel, pour se rassurer ou pour signifier qu'il a l'intention de protéger les ressources faisant partie de son territoire. 

Les phéromones sont produites chez le chat par différentes glandes : sudoripares situées entre les coussinets, sébacées, nombreuses autour des lèvres, le menton, le dessus des yeux, la base de la queue et près des organes génitaux. Ils sont également contenus dans l'urine.

Les marquages par frotement le rassurent et agit comme une façon d'apposer des "étiquettes" identifier les objets et même les gens comme étant sécuritaire et non stressant. C’est le principe actif de FELIWAY® CLASSIC, réconcilier le chat avec son environnement. + d’infos : A quoi sert FELIWAY® ?

Bon à savoir : punir un chat aggrave l’anxiété du chat et ainsi les risques de marquage.

Comment un chat marque son territoire ?

Un chat a trois manières de marquer son territoire :

L’urine : le marquage urinaire se reconnaît au fait que le chat urine sur une surface verticale (mur, porte, poteau…) en émettant des jets d’urine.
Les griffades : le chat griffe un support attirant pour faire ses griffes. Il s’agit d’un marquage tout aussi visuel qu’odorant pour communiquer avec les autres chats grâce aux phéromones déposées qui lui permet, outre de marquer son territoire, d’élimer ses griffes.
Le frottement : le chat va se frotter (joues, flanc, queue) aux objets et meubles de son environnement pour là encore y déposer des phéromones, synonymes d’apaisement. Ce frottement s’observe généralement lorsque le chat est à l'aise dans son environnement.

Espérant que ces informations contribue à comprendre le comportement de nos compagnons félins!

 Daniel Filion , spécialiste en comportement félin!