feature image

L'importance de l'exercice pour le chien domestique

  • 23 Jan, 2014
  • Les chiens

Parmi les troubles les plus souvent rencontrés chez nos chiens domestiques d'Amérique du Nord on retrouve les problèmes reliés au stress, à l'anxiété, à l'anxiété de séparation, à la peur et à l'instabilité émotionnelle.

La raison de ces troubles est pourtant bien simple. La grande majorité des chiens d'Amérique du Nord ne sont que des animaux de compagnie qui font très peu d'exercice, qui reçoivent énormément d'affection, de friandises, de jeu et de nourriture sans jamais rien faire pour le mériter. Dans la nature, aucun animal ne mange s'il ne trouve et ne travaille lui-même pour acquérir sa nourriture. Sa première priorité est de se nourrir car personne ne va le faire à sa place.

La plupart des gens ignorent que sur la planète on compte environ 400 millions de chiens dont 80% de ceux-ci vivent à l'état sauvage et passent la majorité de leur journée à chercher de la nourriture puisque contrairement à leurs cousins canidés (loups, chacals, coyotes, renards,…) ils ne sont pas prédateurs mais vidangeurs. Ils dépensent donc énormément d'énergie pour survivre. Ils n'ont pas vraiment le temps pour les caresses et les câlins.

Nos chiens domestiques viennent au monde avec les mêmes besoins de base que leurs frères et sœurs sauvages qui sont de travailler pour manger et être très actifs. Si ces besoins ne sont pas satisfaits, le chien devient alors anxieux, instable ou même craintif de son environnement et des expériences nouvelles.

Parfois les gens croient que de lancer la balle et jouer avec le chien c'est de leur faire faire de l'exercice alors que c'est réellement une récompense et une récréation.

Peu importe la race de chien (De Chihuahua à Saint-Bernard), un chien a besoin de prendre une marche quotidienne d'un minimum de 30 minutes dont la durée va varier selon l'individu et le niveau d'énergie de l'animal. Marche pendant laquelle il est discipliné, ne marche pas devant son maître, ne tire pas sur la laisse, ne sent pas par terre et se comporte correctement envers les gens et animaux qu'il croise.

Un chien peut aussi faire de l'exercice en tirant une charge (traineau, skieur), en transportant une charge (sac à dos), en courant sur un tapis roulant, en parcourant des obstacles, en cherchant des objets avec son flair, etc…

L'important somme toute est de redonner au chien son identité de base et de lui faire mériter sa nourriture, ses caresses, son affection et son jeu en utilisant son énergie à bon escient afin de le maintenir émotionnellement stable, comme tous ses frères et sœurs sauvages.

Pour toute suggestion ou demande d'information, n'hésitez pas à me contacter en passant par mon site Internet.

Sylvain Duchesneau
Éducateur Canin Comportementaliste
Terrebonne (La Plaine), Québec

(450) 325-2297
[email protected]
www.educanin.com

Les nouvelles portées

Les nouvelles portées

Choisir un nom pour votre animal